Italie

RiMaflow : il y a une vie après la désindustrialisation

Pour faire face à la désindustrialisation, des anciens travailleurs d’une usine de pièces détachées automobiles de la banlieue de Milan, rejoints par des artisans et des militants de différents horizons, tentent de redonner vie à ce lieu. Dans un contexte urbain où la Mafia n’est pas loin, une étonnante rencontre entre ville et campagne qui donne naissance à de multiples activités… read more »

Occuper, résister, produire : Officine Zero

Un documentaire sur une entreprise récupérée à Rome.

Un film de Dario Azzellini et Oliver Ressler.
33 minutes, 2015

Officine Zero, Rome, Italie read more »

1919-1920 : le printemps des conseils ouvriers italiens

En novembre 1922, au quatrième congrès de l’Internationale communiste, Léon Trotsky déclare « en 1920, la classe ouvrière italienne avait, en effet, pris le contrôle de l’État, de la société, des usines et des entreprises. En fait, la classe ouvrière avait déjà gagné ou quasiment gagné. » Cette appréciation, un peu exagérée, du mouvement des conseils italiens de 1919-1920 n’est pas totalement erronée car ce à quoi le mouvement des conseils ouvriers s’était porté candidat était tout simplement la gestion de la société pour l’intérêt du plus grand nombre. read more »

Dans leur usine occupée, des ouvriers aspirent à bâtir une « citadelle de l’autre économie »

« Piano piano », les 30 000 m2 de l’usine Maflow, désertée fin 2012, ont repris vie. L’histoire de cette fabrique de pièces automobiles de la banlieue de Milan aurait pourtant pu se terminer comme beaucoup d’autres. Le processus est déjà vu maintes fois. Une usine mise en faillite malgré une activité prospère. Le rachat - en liquidation judiciaire - par un groupe qui lorgne sur les machines et les brevets. Puis la délocalisation des machines vers la Pologne, deux ans plus tard.

A Maflow Trezzano, l’utopie devient réalité : les travailleurs font renaître l’entreprise « sans patron »

Ri-Maflow, Riuso, Riciclo, Riappropriazione, Rivolta, Rivoluzione

Discours inaugural 2014

« Nous l’avons dit tant de fois, notre intention est de faire une révolution. Non parce que c’est la mode, ou pour notre propre satisfaction (du moins pas seulement), mais parce que le vieux  système est terminé, et il y a besoin d’en trouver un nouveau, et nous ne voulons pas cette fois-ci que ce soient d’autres qui le décident à notre place. read more »

Italie, l’ « atelier zero » est né

Rome, dans le quartier de Tiburtina qui accueille la nouvelle gare de TGV, projets pharaoniques et spéculation immobilière vont bon train. C’est dans ce contexte qu’un atelier de réparation de matériel ferroviaire a été fermé. Trente trois travailleurs maintiennent le site envers et contre tous, construisent, avec l’aide des habitants du quartier, un projet de reconversion du site. Bienvenue à Officine Zero.

  read more »